31 janvier 2011

Rue des Bains

La rue des Bains va de la rue Sainte-Catherine à la rue Sainte-Catherine Pour moi, elle est l’une des plus étranges rues de la ville. Courte, silencieuse et sinueuse, elle se faufile à l’ombre des murs de pierre recouverts de lierre et semble être naturellement interdite à la circulation automobile. Les murs qui la longent protègent des jardins intérieurs notamment celui qui se trouve au fond de l’impasse Jean-Pierre Gras (rue Sainte-Catherine). Elle part de la rue Sainte-Catherine pour y revenir un peu plus... [Lire la suite]
Posté par webiane à 00:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 juin 2010

Bernheim-Lyon

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; mso-hyphenate:none; ... [Lire la suite]
Posté par webiane à 00:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 mai 2010

Folco de Baroncelli

La rue Folco de Baroncelli va de la rue Joseph Vernet jusqu'à la place Crillon. Folco de Baroncelli  ( 1869 - 1943) est un des descendants de la lignée de Pierre de Baroncelli, ancien propriétaire de l’actuel Palais du Roure. Il descend d'une ancienne famille florentine qui dut s'exiler à Avignon pour insurrection contre les Médicis, au XVIe siècle, et qui reçut de Léon X le marquisat de Javon. C'est pendant son séjour à Nîmes, où il fait ses études, qu'il se prend de passion pour les taureaux et la Camargue. Son intérêt pour... [Lire la suite]
Posté par webiane à 00:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 mars 2010

Banasterie

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Au numéro 48, il y a la maison du XIXe siècle construite en style (néo)gothique par Bédoiseau, membre d’une famille rendue célèbre par ses vitraux. On lui doit de nombreux vitraux du Palais des Papes.  
Posté par webiane à 23:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 novembre 2008

Bouquerie

La rue Bouquerie va de la rue Saint-Agricol jusqu'à la rue Collège d’Annecy. Comme la rue de la Bancasse ou, plus tard, la rue de la Balance, la rue Bouquerie était la Magna Carreria, c’est-à-dire une des grandes rues de la ville. Celle qu’un carrosse pouvait emprunter sans problèmes et que l’on nettoyait particulièrement lorsqu’un invité de marque était reçu par la ville. Le nom de Bouquerie, qui signifie Boucherie était plutôt attribué à la rue Saint-Marc, la Boucherie se trouvant à son extrémité, au ... [Lire la suite]
Posté par webiane à 08:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 décembre 2005

Bancasse

La rue Bancasse va de la place du Change à la rue Mignard. Les rues de la ville, au Moyen Âge, étaient étroites et tortueuses. Mais, celle-ci passait pour être la magna carreria (la grande rue), nom donné également à la rue Bouquerie.Elle était la rue de la Muse du XIIIe au XIVe siècle parce qu’un marchand ou fabricant d’instruments de musique avait placé une cornemuse en guise d’enseigne au-dessus de son échoppe. Au XIVe siècle, son nom devint rue de l’Argenterie à cause d’un grand nombre d’argentiers (les banquiers... [Lire la suite]
Posté par webiane à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2005

Biret

La rue Noèl Biret va de la rue du Roi René à la rue des Lices.Elle s’appelait autrefois place du Petit-Paradis. Les « paradis » étaient des lieux aménagés pour le repos et placés sur le chemin des processions religieuses. La ville a donné à cette rue le nom de Noël Biret, car lui-même avait donné au Musée Calvet sa collection de ferronnerie ancienne de plus de six mille pièces. Il était serrurier et a vécu de 1838 à 1918. Le nom de la rue est donc relativement récent. On peut voir son atelier sur d’anciennes photographies ou... [Lire la suite]
Posté par webiane à 16:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 septembre 2005

Bellaud de la Bellaudière

La petite rue Bellaud de la Bellaudière va de la rue Guillaume Puy jusqu'à la rue Honoré d'Urfe.Louis Bellaud de la Bellaudière est né à Grasse en 1532 et mort en 1588 ; c’est lui qui donna au provençal un nouvel élan poétique. Il a été précurseur des félibres mais ses tentatives pour mettre la langue provençale à l’honneur ont échoué. Pourtant, c’est grâce à ses écrits et à ceux de ses disciples Pierre Paul et Robert Ruffi, qu’on a parlé de renaissance provençale à la cour de Henri d’Angoulème à Aix-en-Provence. Leurs... [Lire la suite]
Posté par webiane à 08:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]