En vous promenant les yeux en l'air, vous verrez aussi à certains endroits, sur les murs, autour des plaques de rues, des mosaïques "modernes" puisqu‘elles sont inspirées des anciens jeux vidéos Space Invader. L’artiste a pris le pseudo « Space Invader ». Invader a réalisé le projet de "ville assiégée", envahissant Avignon de ses mosaïques colorées. Celles-ci se trouvent dans 29 villes et sur 4 continents. Invader travaille la nuit, bien sûr, comme les taggers et son art est comme un jeu, et les cités qu’il a choisies sont ses terrains de jeu. Il est actuellement bien connu puisqu’il a présenté ses œuvres dans la galerie Patricia Dorfmann à Paris. Il s’inspire aussi du Rubik’s Cube, le casse-tête emblématique des années 80. On dit que la semelle de sa chaussure laisse sa marque, Invader, et qu’il porte un masque transparent. Il commence à compter un bon nombre de fans qui suivent régulièrement ses expositions.
Au hasard des rues, voici quelques unes de ses 
œuvres qui risquent d'être éphémères:

 jaur_s1   mignard

mirande

roi_ren_ saboly principale1

  carnot vice_l_gat2 bains1